2022 / Yoga, Science des directions ! Séminaire 24-29 avril 2022, Domaine du Taillé

Dans le flux des connaissances, où placer le Yoga ?

Le Yoga, en lui-même, contient de nombreuses encyclopédies. Le Yoga contient d’abord une méthode d’exploration des états de la conscience. Dans ces états, se situe ce qui se sait et ce qui ne se sait pas, ce qui est nommée conscience, ce qui est nommée inconscience et les états intermédiaires. Parmi la multitude de connaissances que peut apporter le Yoga, nous investiguons ici les notions de directions. Droite ou gauche ? Devant ou derrière ? A chaque instant, nous avons un choix possible. L’instant est un temps long, entre les percepts (le corps est informé) et les concept (agir, adapter une réponse à la circonstance et aux moyens). Le froid, le chaud, les pressions internes, externes, la faim, la soif, les besoins biologiques attendent des actions. Le cerveau est orienté, cerveau droit et cerveau gauche n’ont pas les mêmes fonctions. L’un travaille le fond, l’autre la forme. La pensée est un processus lent, seule, la méditation goutte l’instant. Le corps a des rythmes, rythmes du soleil de la lune, des courants, des marées, des vents. Le yoga expérimente !

Bruno Journe est élève de Jean Klein,

Transmettre l’enseignement de Jean Klein est un enseignement sans fin !

Aussi médecin, maintenant spécialisé dans les addictions.

Programme :

7:15 méditation, pranayamas

10:30 méditation et mouvements

17 h méditation et dialogue

20:45 méditation

La réservation du séjour se fait directement avec le domaine du Taillé :

https://www.domainedutaille.com/formations-et-stages/recherche/

Le compte de l’association Médecine Yoga sous ce lien

Bonheur ou Bouteille

12 juillet 2019, 20:39, Viale Galileo Galilei, Venise, Vénétie

Le bonheur est autour de la bouteille, plus surement que dans la bouteille !

Avant l’alcool il y a le rite. Les bouteilles sonnent le festif, la chaleur, l’humain. L’ivresse est là avant d’ouvrir la bouteille, avant de consommer. Le rite associe le social et le biologique, le manger et le boire, l’union, la consécration, la fête et l’exceptionnel.

Les énergies en présence sont les mêmes que celles des atomes, électrons et protons, attractions et répulsions, expansions, réunions, échanges. La joie est dans la perception.

L’exceptionnel est à la naissance, l’apparition, le changement d’univers, la découverte et l’inconnu, les goûts, les parfums, les pleins et les vides. Avant l’alcool il y a la bouteille, le bouchon, la pensée, la rencontre, les autres, les sons, les parfums et les goûts. La présence et l’absence.

L’exceptionnel est le matin, le réveil, découverte du jour, des devoirs, des obligations, des besoins, de la fraicheur, de la chaleur ou de la fatigue. Les rites se répètent, ponctués de hauts, de bas, de grands et de petits moments, de moments plats, de moments ternes.

L’exceptionnel est dans chaque instant de la pulsation du cœur, de la vague du souffle, de la pression du ventre, de la faim, de la soif, du chaud, du froid, du sec, de l’humide, du sucré, du salé et du neutre.

Le rite est biologique, montées et descentes, aux rythmes des planètes, des jours, des nuits, des printemps et des automnes. Rapides et lentes spirales biologiques. Manger, boire, s’organisent lentement, puissamment.

Le soir est un moment organique, une fin, un moment de se protéger des dangers, de rentrer dans la grotte, de faire le feu pour éloigner les animaux dangereux, le feu pour chauffer, le feu pour cuire, le feu enivrant. Dans la bouteille, autour de la bouteille, il y a autant d’excitation que de fatigue, de fin de journée que de rebond, de retour dans les limbes.

La joie ne se trouve pas dans la bouteille.

La joie se trouve avant, autour.

La joie n’a besoin de rien pour être joyeuse.

Psyché, le Lieu et le Temps

Sous ce lien : Psyché où et Quand (diaporama)

Sous ce lien vous trouverez le texte complet : Les Addictions, le Lieu et le Temps

Sous ce lien vidéo « GPS Neuronal_1 » du 02/10/2017

 

 

Les Neurones de la grille disent « Où nous sommes »

Neurones Frontières

Le système de surveillance le plus évolué, se trouve dans nos cerveaux, nourri par l’expérience. Il stocke les cartes de tous les événements de notre vie en haute définition.

(May Brit Moser, Prix Nobel de médecine, GPS cerebral, 2014)

La méditation et la médecine

« La conscience sans aucune activité est consciente du mental,
Le mental est son bien,
La conscience prend la forme du mental. »
(Patanjali, Les Yoga Sutra)

Lé méditation est une attention à l’attention et à l’intention… un moyen de d’observation.

Le yoga est un exercice de méditation qui s’interresse au corps et à la planète dans son ensemble.

Un exercice infiniment créatif

Méditation et mouvement,
La médecine et le yoga

Les états de la Conscience

Magnolia-2017

La conscience apparaît sous multiples aspects, quantité d’aspects.

Pour soigner, il est possible de faire appel à des exercices qui modifient les points de vue, qui modifient les perceptions.

Il n’est pas possible de devenir plus conscient, il est possible de devenir moins inconscient !

Sous ce lien, des propositions d’exercices autour de la méditation et du mouvement des yeux.

Physiologie subtile

Cerisier à Bagatelle 19/03/2017

Cerisier à Bagatelle 19/03/2017

Le plus beau fleuron de la discrimination  

(cliquez pour accéder au texte)

Méditation, de l’objet à l’absence d’objet !

Or, sois attentif à ce corps subtil !
Le Soi est au dedans, le Soi est au dehors
Le Soi est par devant, le Soi est par derrière
Le Soi est au nord, le Soi est au sud
Le Soi est au-dessus, le Soi est au-dessous
Vague, flocon d’écume, tourbillon, bulle, vapeur
Tout cela n’est, en fin de compte, que de l’eau

Lire »

Écouter l’écoute

DATURA_1

Écouter l’écoute, c’est écouter le sujet, celui qui écoute.

Ce qui se fait entendre d’abord, ce sont les tensions, les bruits intérieurs, les mémoires, les regrets, les projets, les devoirs. Quelques exercices font de la place à un silence, une forme de musique paisible. 

Initialement, le corps est tellement bruyant d’événements, le silence se cache. L’intuition du confort et de la plénitude créent une forme de besoin de cette attention ouverte.

 

 STAGE SAINT GILDAS, Novembre 1-4, Avril 2019 22-27, Aout 2019 20-27

Le médecin doit être le connaisseur de la santé !

les oeuvres de la nature

Pour soigner, vérifions où se trouvent les points cardinaux !

D’abord le Nord, le Sud, l’Est, l’Ouest !

Le premier axe, sera le patient, son savoir, son expérience, son histoire, ses dérives… Le désir de se soigner, la hauteur des obstacles et la profondeur des gouffres …

Le deuxième axe est de bien regarder les dérives sociétales, les magnétismes du marketing, la routine, la fatigue (en réalité le poids de la prison de l’égo)…

Le troisième axe sera dans les qualités de ce que nous sommes et non plus de ce que nous valons. L’humanité par exemple ! (Cette dimension est infinie et non conditionnée. Elle connait les limites et les conditions.)

Le quatrième axe sera l’attention aux transferts et aux projections, apprendre la transparence, qui n’est surtout pas une neutralité… L’affection qui n’est pas l’affectivité…

Le patient est venu se soigner, il va trouver ce qu’il cherche. La question du temps devient très secondaire. Qui se trouve hors du présent ? 

Le premier cadre est la santé !

Méditation et Mouvement

Coquelicot-2-Jouques-270517

Méditer, c’est goûter la Conscience,

Le corps, le mouvement, les perceptions sont des objets d’attention et d’expérimentation.

Autres informations dans le site Médecine Yoga

L’addiction se trouve dans l’épaisseur du verre…

Une racine entre la terre et la mer

Le ciel est la terre sont branchés, sur plage, à St Gildas du Rhuys.

L’addiction se trouve dans l’épaisseur du verre, pas dans le verre ni devant le verre* !

Cette épaisseur, c’est la matière dont nous sommes faits. L’épaisseur de cette matière est intense, elle est action et mouvement constant. Avant la naissance, l’univers est dans le verre, bain, bercement, boire et manger sans limite. La naissance, c’est l’expulsion vers un monde sec, froid et plat. La suite est terriblement agitée, quelques années paisibles, asexuées et sensibles, bouleversées par les torrents hormonaux de l’adolescence. Nos besoins, nos répulsions et nos addictions se trouvent dans cette épaisseur de matières, d’énergies, de sensibilités et de mémoires. Lire »