Du jus de culture,

Du jus de culture coule dans nos veines et nos cerveaux. Ce que l’on appelle habituellement les conditionnements. Ce que l’on n’est pas ! Nous ne sommes pas plus la culture que nous ne sommes murs et planchers de nos maisons. Nous sommes conditionnés par la culture, comme par les murs. Nous ne sommes pas les murs ! Soyons conscient !

Nous conditionnons les murs comme nous conditionnons « Je » et le corps sous une accumulation de prêt-à-penser. La culture est profonde, une accumulation de murs et de planchers. Une accumulation de mémoires, des générations de mémoires et de constructions culturelles.

Ce que nous sommes réellement est libre !